Tracks for PZ III / IV en use 1943-45 - Friulmodel ATL-117

Maquette – Tracks for PZ III / IV in use 1943-45 – Friulmodel ATL-117
Panzer est un vocable allemand signifiant « blindé ». Si le mot peut s’appliquer aujourd’hui à tous les engins cuirassés allemands, des origines jusqu’à nos jours, l’usage fait qu’il désigne essentiellement les blindés chenillés à tourelle allemands de la Seconde Guerre mondiale (panzerkampfwagen, véhicule blindé de combat, en abrégé PzKfw), lesquels eurent une conception et un emploi tactique particuliers. Le terme générique est moins utilisé pour les MBT (main battle tank) allemands de l’après-guerre (Leopard 1 et 2), similaires aux autres systèmes d’armes occidentaux. L’historiographie française utilise le pluriel « panzers ». Certains ouvrages français utilisent ce mot comme abréviation de grandes unités blindées, « 2ème panzer » signifiant 2ème division blindée ou 2.Panzerdivision.
Les panzers, surtout ceux de la deuxième moitié de la guerre, étaient très redoutés, moins nombreux mais souvent plus dangereux que ceux de leurs adversaires. Les chars lourds Tigre et Tigre II étaient ainsi les véhicules les plus lourdement blindés de leur époque.
Le panzer IV fut le blindé allemand le plus utilisé durant la Seconde Guerre mondiale. Il a opéré sur tous les fronts : Pologne, France, Balkans, Grèce, front de l’Est, Afrique du Nord, Italie, etc.
Lire l’article

Pistes pour le TIGRE I de type initiaux Friulmodel ATL-116

Maquette – Tracks for TIGER I initial type – Friulmodel ATL-116
Le Tiger I (Tigre), diminutif de Panzerkampfwagen VI Tiger Ausführung E – Sonderkraftfahrzeug 181, char d’assaut lourd allemand en service de 1942 à 1945, est l’un des chars les plus connus de la Seconde Guerre mondiale, bien qu’il n’ait été que peu produit par rapport au T-34 soviétique ou au Sherman américain.
Ce sont ses dimensions, ses lignes très carrées, sa résistance au combat, sa puissance ainsi que les équipages expérimentés l’ayant mené au feu qui ont marqué les esprits, notamment du fait de la propagande allemande.
Son développement a commencé en 1937 et, quand il apparaît pour la première fois sur le front, le 29 août 1942, près de Léningrad, le Tigre I est le char techniquement le plus avancé, le mieux protégé et le plus puissant aligné par l’Axe, affichant une mobilité limitée mais exceptionnelle pour un engin qui fait plus de deux fois le poids de ses prédécesseurs et de la majorité de ses adversaires chenillés. Mais le char lourd, outre de sa production faible, a pâti tout au long de sa carrière de sa mécanique très fragile réduisant considérablement sa disponibilité au feu, et qui, avec sa faible autonomie et son poids excessif, compliquait sa mise en œuvre opérationnelle.
Lire l’article